SANTE

MSPP-OPS-MEDIA : Pour une meilleure couverture médiatique des cas de suicide en Haïti

À l’initiative du ministère de la santé publique et de la population (MSPP), en collaboration avec l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), s’est tenu un atelier de formation le lundi 18 et le mardi 19 septembre 2023, à Bourdon, à l’ntention des journalistes de différents medias de l’aire métropolitaine de Port-au-Prince, a constaté le média en ligne La Question News.

Ces deux journées de formation ont pour objectif de permettre aux journalistes de mieux assurer la couverture médiatique des cas de suicide à travers le pays.

Les discussions ont porté notamment sur la responsabilité sociale de medias, leur role dans la santé publique, les concepts de base en santé mentale, les types de troubles de la santé mentale, les mythes entourant le suicide, les véritables mécanismes à utiliser pour parvenir à une couverture médiatique responsable des sujets ayant rapport avec le suicide.

Les médias ont un rôle capital à jouer dans la prévention du suicide en Haïti. C’est, en tout cas, ce que croit René Domerçant du MSPP, suggérant que les participants, évalués à deux reprises par des tests de connaissance théorique sur le sujet, aillent partager leurs connaissances avec des gens de leurs milieux respectifs pour de bien meilleurs résultats.

En effet, une trentaine de journalistes et d’autres professionnels de la presse ont assisté à cette formation de deux jours qui est la toute première d’une série à venir, dans tout le pays, avec bien évidemment l’appui de l’OPS/OMS.

Lire aussi:  Santé : La Fondation Dr Aristide se solidarise avec les mamans

« Esperons que la contribution des journalistes sera edficace dans le milieu et que les taux de tentatives de suicide ou les actions suicidaires vont en quelque sorte baisser », a fait savoir le formateur René Domerçant du MSPP, profitant pour saluer l’apport de celles et ceux qui ont contribué à la réalisation de cette premiere séance de formation sur le suicide.

Grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, les tentatives ou cas de suicide sont maintenant exposés dans les médias qui en parlent sérieusement

« Le sujet étant sensible et nouveau dans la presse, ça exige une formation pour savoir comment l’aborder efficacement en vue d’éviter de faire plus de mal que de bien au pays », a dit le professeur et journaliste Jean Pharès Jérôme qui dit croire que cette formation sera bénéfique à la fois pour les médias et pour la société.

Dans le cadre de la responsabilité sociale des médias, les journalistes ont pour devoir de mettre ses sujets sous les feux des projecteurs afin d’éviter que des gens soient frappés des cas de suicide dans la société.

Partagez l'info
Bouton retour en haut de la page