INTERNATIONAL

Haïti/Crise politico-sécuritaire: La Jamaïque prête à intégrer une force multinationale de maintien de la paix

Après l’appel des Etats-Unis qui fait corps à la demande de certains dirigeants haïtiens, plusieurs pays manifestent leur désir d’intégrer une mission de maintien de la paix en Haïti. C’est le cas récemment de la Jamaïque.

En effet, le premier ministre de ce territoire du Commonwealth (sous tutelle de la Grande-Bretagne). Andrew Holness, a dans une déclaration datée de ce début de semaine ouvertement manifesté ce désir dans une déclaration. L’information a été reprise et diffusée sur le compte tweeter du medias en ligne « Metronome ».
« Le PM de la Jamaïque, Andrew Holness a déclaré que son pays est disposée à participer à toute éventuelle force multinationale de sécurité qui pourrait être déployée en Haïti en vue de rétablir la stabilité face à la violence des gangs armés », pouvait-on lire.

Soulignons qu’une démarche est déjà initiée en ce sens par le Canada qui a été retenu pour en avoir le leadership. Dans l’impasse, les autorites canadiennes disent attendre un plus large consensus entre les forces vives du pays pour rendre effective une intervention militaire multinationale dans le pays.

Partagez l'info
Lire aussi:  Lettre ouverte au premier ministre/ président de la République d’Haïti, Monsieur Ariel Henry

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page