ACTUALITES

Décès-Fanmi Lavalas : consternation et regrets après la mort de Jacques Antoine dit Gwolobo

L’activiste politique Jacques Antoine, mieux connu sous l’appellation de « Gwolobo » est décédé mardi 1er juin 2021 dans un centre hospitalier de la capitale où il a été admis quelques jours plut tôt pour des symptômes liés au coronavirus, a-t-on appris de sources combinées.

Militant politique de longue date, accroché à l’idéal du 16 décembre 1990 prôné par l’organisation politique Fanmi Lavalas dont il a toujours été proche, Jacques Antoine « Gwolobo » est surtout Connu pour avoir joué un rôle prépondérant en ce qui a trait à la sonorisation des mouvements de mobilisation populaires exigeant le retour d’exil de l’ancien Président Aristide

Jacques s’est surtout fait connaitre grâce à son métier de disc jokey.

L’organisation politique Fanmi Lavalas n’a pas pris de temps pour réagir suite à cette disparition considérée comme une lourde perte pour l’organisation politique.

 La mort un peu surprise d’un militant de cette calibre, connu pour son franc parler et son attachement viscéral à la vision politique du Dr Jean-Bertrand Aristide, représentant national de l’organisation politique Fanmi Lavalas, créera un grand vide dans le camp des militants pro Lavalas », a fait savoir un membre influent de cette structure politique et proche du défunt, requérant l’anonymat.

Lire aussi:  Haïti/Sécurité : Kadhafi Anglade et Shouldson Predelus, deux présumés bandits mortellement blessés, à Tabarre

Fervent défenseur de la cause populaire face aux différents gouvernements ayant succédé au pouvoir, Jacques Antoine « Gwolobo » vantait sans relâche l’idéologie lavalassienne.

Partagez l'info

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page