ACTUALITES

Jacques Lafontant enjoint le ministère des Cultes à interdire Amel Lafleur d’officier en tant que pasteur pour une durée déterminée

Dans une correspondance adressée le mercredi 4 janvier 2023 au Directeur général du ministère des Affaires Étrangères et des Cultes, Evens Souffrant, le Commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant, ordonne à ce dernier d’interdire à Armel Lafleur de professer le ministère pastoral pour une durée spécifique. Le Chef du parquet de Port-au-Prince estime que la vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux est grave et a troublé la morale publique en guise d’explication à sa demande.

“Le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, agissant en sa qualité de garant de l’ordre social et sous l’égide de la vindicte publique vous requiert de prendre, à titre de mesures conservatoires, l’interdiction d’officier en tant que pasteur dont la durée sera déterminée par ledit Ministère et toutes autres mesures ayant

une fonction corrective et dissuasive” peut-on lire d’entrée de jeu dans la lettre.

Afin de corroborer sa demande formulée, Me Lafontant n’a pas manqué à avancer des justifications. “Considérant la gravité de la vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux mettant en scène les attouchements du Pasteur Armel sur une fidèle de son Église. Considérant que par ces agissements le Pasteur Armel LAFLEUR a profondément troublé la morale publique en remettant en question les valeurs fondatrices de l’Église et tendant à saper son fondement”, a-t-il indiqué.

Après que son cabinet de défense ait demandé le report de son invitation au parquet de Port-au-Prince à la quinzaine, une interdiction de départ du pays a été émis contre celui qui dirige l’Église de Dieu Indépendante de la porte étroite. Un dossier très controversé ces derniers jours qui ne fait certainement pas l’affaire du leader religieux.

Suivez-nous sur

Facebook

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page