SOCIETE

Haïti/Insécurité : Des personnes handicapées en grande difficulté sur la piste de l’ancienne aviation militaire

C’est l’œuvre d’hommes lourdement qui se livrent une guerre sans merci pour des questions d’ordre politiques et de contrôle de territoire, indiquent des témoins de la scène. Dans leur acharnement, ils ont mis le feu, le jeudi 17 Juin 2021, au camp abritant des rescapés et des handicapés du tremblement de terre du 12 Janvier 2010, lesquels sont évalués à plusieurs dizaines de familles. Une situation qu’a dénoncé l’Organisation des Handicapés en Action pour le Progrès (OHAP).

Déjà incapables de subvenir à leurs besoins quotidiens de se nourrir, de se vêtir, les sourds-muets du camp situé sur la piste de l’ancienne aviation militaire sont maintenant sans toits. Ils viennent grossir le lot de réfugiés qui fuient les exactions des gangs armés qui se lancent depuis des semaines dans une guerre sanglante. 

Encore une fois, après l’attaque contre une patrouille de police débouchant sur la mort d’un agent du CIMO à Delmas, le gang dirigé par l’ancien policier Jimmy Chérisier est pointé du doigt.

Lire aussi:  Haïti/Insécurité : À Martissant, plusieurs morts et des blessés graves sont enregistrés ce lundi

“Ils ont incendié rageusement les abris de fortune de plusieurs milliers de sourds-muets vivant de cet espace depuis le tremblement de terre du 12 Janvier 2010.”, a déploré l’un des responsables de l’OHAP, Saül Brunel.

C’est la deuxième fois que les habitants de ce camp font face à ce genre de difficulté. En Mai 2020, un violent incendie l’avait ravagé.

Partagez l'info

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page